Au commencement…

 

Ce scénario ne débouche pas obligatoirement à l’engagement des PJs dans l’Alliance Rebelle, bien au contraire…

 

Les PJs sont sur Tatooine pour échapper à l’Empire Galactique. Quelles que soient leurs raisons, ils sont tous à « La Cantina » de Mos Esley.

Au cours du scénario, ils verront Darth Vader.

Rencontreront le Capitaine Harlok  ;-) et son transport lourd le « Souvenir de Géonosis »… re ;-)

Partiront à la recherche de la demeure de Obi Wan Kenobi.

Affronteront des chasseurs TIE.

Transporteront des armes pour les rebelles.

Participeront à la bataille de « Doux Foyer ».

 

Bref entreront de plein pied dans l’univers Starwars.

 

Épisode 1 : rencontre sur Tatooine.

 

C’est une partie assez modulable : suivant le type de PJs les raisons de leur présence dans « La Cantina » de l’Épisode IV. Voici quelques idée mais rien n’empêche d’en inventer d’autres :

. pour un pilote impétueux, contrebandier, marchand indépendant, etc : viré de votre dernier poste vous êtes en rade sur Mos Esley et chercher un nouveau travail…

. pour un Jedi, diplomate, un explorateur curieux, etc… : Mos Esley est l’endroit idéal pour trouver ce que l’on cherche ou éviter de se faire retrouver mais l’arrivée de cette flotte impériale remet cela en question…

. pour un chasseur de prime : vous êtes à la recherche d’untel qui est un marchand indépendant et vous vous êtes dit que d’infiltrer ce monde par Mos Esley serait une bonne idée (ou pas !…)

Donc les PJs sont dans La Cantina seul ou en groupe, sur ce entre un homme (enfin un cyborg !) avec une prothèse à la place de la jambe gauche et une autre à la place de l’œil droit. Il s’agit du capitaine Harlok, fier commandant de la Marine de l’ancienne République à la retraite et capitaine du « Souvenir de Géonosis » (appelé couramment le Géonosis !) un cargo Gallofree.

Son entrée est bruyante et il hèle l’ensemble de la salle à la recherche d’homme d’équipage pour quitter « ce tas de cailloux aride ».

Les PJs ont tous intérêts à embarquer mais aussi à négocier leur éventuel contrat. Il propose 500 crédits par semaine mais cela est négociable (marchandage) à 750…

Une fois les PJs engagés, il leur donne rendez-vous au hangar 11 le lendemain.

Une fois par l’affaire conclue, des troupes impériales de choc entre dans La Cantina et Harlok en profite pour sortir par derrière. Si les PJs veulent le suivre, ils seront pris dans la foule et arrêtés par des troupes ayant fait le tour. Les soldats de choc sortiront tout le monde et pratiquement l’ensemble de la population de Mos Esley sera rassembler à l’extérieur de l’astroport. Darth Vader apparaîtra en holovidéo géant dans le ciel aux deux soleils de Tatooine, sa voix portera aux oreilles de tous :

« Au nom du tout Puissant Empereur Palpatine, moi le seigneur Darth Vader déclare le blocus de la planète Tatooine. Cette action vient en représailles de l’hébergement du dernier des Jedi, le Général à la retraite Obi Wan Kenobi. Ainsi tant que tous les biens et possessions de ce dissident Jedi ne seront pas remis aux autorités impériales à savoir le nouveau gouverneur Balsius Perenor… »… à cet instant en haut de la grand place et entouré de gardes, un homme en uniforme de gouverneur l’interrompt « Mais Seigneur Vader, le gouverneur c’est… » Vader ayant tendu la main vers celui ci le soulève par télékinésie et lui brise les cervicales… « …donc le nouveau Gouverneur Balsius Perenor ! Une récompense sera remise aux personnes nous livrant les biens du Général Kenobi… »

Un homme apparaîtra comme par enchantement derrière les PJs et leur dira, alors que Vader continue ses menaces, qu’il serait peut être une bonne idée de chercher ces reliques…

 

Épisode 2 : à la recherche du passé.

 

Il se présentera comme un marchand de Tatooine du nom de Enilats, qui ne cherche qu’à faire de l’argent. En fait, il s’agit de l’agent rebelle traître qui a engagé Harlok. Il est soumis au côté obscur de la Force (un PJ Jedi le ressentira (sens ou contrôle par défaut) sans peine !) car sensible à la Force. C’est ce côté obscur qui l’a poussé à choisir les PJs. Celui ci leur propose de financer les recherches en échange d’un partage à 40 à 60 %, soit 40 pour lui et 60 pour eux pour la récompense de Vader. Il leur fournira un début d’éventuelle piste : un extrait de journal de Mos Eisley racontant l’histoire du fantôme errant du désert terrorisant même les hommes des sables. Peut être ce fantôme était-il le Général Jedi Obi Wan Kenobi ? l’article parle la ville d’Anachore donc en avant Anachore…

Il s’agit d’une ville très dans le style de Tatooine : maison en terre cuite couleur sable, du sable par terre du vent et des tempêtes de sable, des speeders rouillés, etc… après avoir récolter des témoignages de personnes du cru, les PJs apprendront que le « fantôme » se balade souvent du côté de la Mer des Sables. Faîtes durer les recherches (recherche) en décrivant la mer des sables en leur faisant découvrir les endroits typiques de cette mer : la maison de Owen et Beru Lars, des traces de C3  PO et R2D2, le sandcrawler des jawas ayant capturés C3 PO,… jusqu’à leur campement où les hommes des sables vont attaquer (le Jedi sentira une perturbation dans la Force avant (sens ou contrôle par défaut) !). Le lendemain alors qu’ils continueront leurs recherches, un autre groupe d’aventuriers les prendra en chasse et une poursuite commencera… remémorez vous la course de pods dans l’épisode 1 pour les lieux que les PJs traverseront. Cette poursuite se terminera par la découverte fortuite de la hutte de Kenobi et le crash des poursuivants des PJs.

A l’intérieur de la demeure de Kenobi (la Force irradie !), les PJs ne découvriront rien de bien intéressant à part un databloc. Ce databloc est piégé (la Force peut avertir les PJs avant d’être blessés ! ou un jet de perception !) et contient un message de Kenobi pour Luke Skywalker.

« Cher Luke, si tu trouves ceci c’est que notre voyage vers Alderande ne c’est pas bien terminé pour moi et c’est bien ennuyeux ! Ceci est la seule chose, avec le sabre laser de ton père, que je me permettrais de te laisser : un petit guide pour continuer ton entraînement vers la Force ! Palpatine est un personnage dangereux et si tu as le malheur de le rencontrer alors ne le suis pas, il ne te mènera que vers le côté obscur de la Force ; tout comme il a emmené mon jeune apprenti Darth Vader ! Il est responsable de la disparition d’Anakin Skywalker qui était ton père, ne le croit jamais et éloigne-t’en  le plus possible… Que la Force soit avec Toi jeune Skywalker,… à tout jamais ! »

Ce data bloc pourrait être un atout majeur pour l’Alliance rebelle, en effet il contient les instruction pour mener les compétence de la force à 2D+2 en Contrôle Sens et Altération ; tout comme le ferait un maître. Mais il correspond aussi exactement à ce que recherche le Seigneur de Sith Darth Vader.

Comment pourront-ils résoudre cette affaire ? Vont-ils donner le databloc à l’Empire, aux rebelles, le garder pour eux ?

Bref ils peuvent toujours ramener l’emplacement de la demeure de Kenobi et empocher les 12 000 crédits qui correspondent à leur part du marché. Au moment de la transaction, ils remarqueront que leur employeur est vraiment très proche du nouveau gouverneur rebelle et ils entendront celui ci dire, alors qu’ils quittent la pièce : « J’ai enfin les coordonnées que vous vouliez, mais elles vont vous coûter 50 000 crédits sur mon compte à la Galaxy Bank… » puis la porte se referme (en fait les PJs sans le savoir viennent de démasquer la taupe dans le réseau rebelle du secteur de Tatooine !). Il est temps de rejoindre Harlok et le « Géonosis ».

 

Épisode 3 : la fuite de Tatooine.

 

Harlok leur dira qu’il va falloir attendre un peu que son client fasse une diversion pour permettre au cargo de percer le blocus. En effet un premier cargos part en trombe de Mos Eisley juste devant eux… il s’agit d’un YT 2000, le « Beloga » l’appareil de Galadia Burns, une sullustaine agent rebelle qui travaille pour le traître à l’Alliance.

Le voyage spatial va être mouvementé car il va falloir que les PJs échappe à une patrouille de chasseurs TIE avant de sauter dans l’hyperespace.

Le Géonosis est un cargo de type Gallofree, l’équipage technique est constitué de sullustains (qui sont recherché par leur gouvernement pour vol de vaisseau !) et d’un jawa (assez cocasse et pas très bavard si possible !)… les PJs auront essentiellement des postes de passerelle et de canonniers… il faut :

Un pilote principal chargé du pilotage (pilotage de transport spatial) et du lance missile à concussion (lance projectiles),

Un co-pilote chargé de l’astrogation (astrogation) et du canon blaster lourd amovible de devant (blaster),

Un opérateur radio chargé des communications (communication) et des écrans (écran de vaisseau),

De plusieurs canonniers (autant qu’il reste de PJs !) dans les tourelles (canon de vaisseau) du « Géonosis » qui en compte une demi-douzaine.

 

Ainsi le Harlok sert de capitaine et lance commandement à chaque round (en hurlant ses ordres aussi poliment qu’un Hutt à table !) ainsi les PJs auront des bonus pour leurs compétences (voir règles starwars !).

 

Galadia Burns attirera la majorité des forces du blocus à elle, mais une patrouille de chasseurs TIE resteront dans la trouée que la contrebandière aura crée. Il s’agit de deux chasseurs de type TIE/ln, avec des pilotes assez balèzes (normal c’est la flotte du Seigneur Vader !) donc n’hésitez pas à rajouter deux à trois D6 à la compétence de base du pilote de chasseur des règles.

Le Géonosis est un bon appareil, mais une panne peut quand même arriver donc Harlok pourra envoyer un des PJs (celui au plus fort code dé en réparation de transport spatial !) réparer un conduit qui à céder ou une vanne que les sullustains et le jawa arrive pas à fermer (utilisation de réparation de transport spatial pour identifier la panne et vigueur pour fermer la vanne avec les autres mécanos !).

Le jet d’astrogation ne sera pas très difficile mais l’attraction de Tatooine empêchera le saut avant une demi-douzaine de rounds de combat avec les chasseurs TIE.

Le saut en hyperespace les emmènera à la base de « Doux Foyer ». Ils seront accueillis par deux ailes Y qui les escortera à travers l’atmosphère et dans la grotte immense d’un volcan creux. A cet instant Harlok maudit l’Alliance Rebelle en regrettant cette livraison. Il vient de comprendre la nature de ses clients.

C’est ici que se trouve la base principale de l’Alliance Rebelle dans le secteur de Tatooine. Le pilotage dans la grotte nécessite un jet en pilotage de transport spatial assez difficile. L’aire de stationnement est une cavité dans les profondeurs assez importante pour y abriter deux escadrons de chasseurs (X et Y) une demi-douzaine de transport léger et un emplacement pour un cargo du type Gallofree. C’est là que le contrôle rebelle demande au Géonosis de se poser. Ils feront la connaissance du responsable de la base le major Llihcruhc, un calamarien. Il voudra parler à Harlok en privé, pendant ce temps là les PJ auront à surveiller le ravitaillement de l’appareil. C’est alors que l’alarme sonne…

 

Épisode 4 : la bataille de Doux Foyer.

 

Un message se fait entendre dans l’ensemble de la base :

« Alerte générale ! je répète alerte générale ! ceci n’est pas un exercice ! le Commandant en chef Bre Fey ordonne l’abandon de la base ! je répète le Commandant en chef Bre’Fey ordonne l’abandon de la base ! ceci n’est pas un exercice ! Deux Destroyers stellaire impériaux viennent de prendre position autour de la base Doux Foyer ! l’abandon de la base est ordonné ! »

Harlok revient en trombe des quartiers des officiers rebelles en hurlant un nombre d’insultes assez impressionnantes dans un nombre de langues tout aussi impressionnants. Il ordonne le départ immédiat du Géonosis.

Alors que le départ du Géonosis va se faire, la voûte du conduit d’accès à la base s’effondre.

 

Les PJs et l’ensemble de l’équipage du Géonosis sont bloqués à l’intérieur de la base rebelle !

 

Un message se fait entendre : « A l’attention de tous ! les troupes impériales sont en train d’atterrir ! veuillez rejoindre vos unités de combat le temps que la base soit à nouveau opérationnelle ! je répète les troupes impériales sont en train d’atterrir ! veuillez rejoindre vos unités de combat le temps que la base soit à nouveau opérationnelle ! »

De plus belle Harlok maudira ces fichus rebelles. Puis un message s’élèvera au communicateur du Géonosis : « Equipage du Géonosis ! vous êtes réquisitionnés pour la défense de la base ! en cas de refus nous serons dans l’obligation de nous emparer de votre appareil ! » A cet instant deux ailes X apparaissent en face des baies d’observation de la passerelle du Géonosis. Un examen aux senseurs (senseurs) de la part du PJ chargé des communications confirmera le système d’armement armé.

Harlok grognera des insultes wookies avant de demander aux PJs de rejoindre les forces d’assaut rebelle pendant qu’il essaiera de trouver un moyen de faire sauter l’entrée. Il leur enverra le message suivant : « Bye bye le volcan !  » lorsqu’il sera temps pour les PJs de rejoindre le Géonosis et s’envoler.

Les PJs seront pris en charge par les forces de défense de « Doux Foyer » : on leur fournira une veste protectrice, un fusil blaster, deux chargeurs, une grenade, un communicateur et leurs ordres. Ils seront affectés au groupe de speeder de combat « Indigo » en tant que Indigo 4… Ils doivent retarder par tous les moyens l’avancée des troupes impériales ; le temps que les techniciens dégagent la voie et que le convoi d’évacuation quitte la planète.

 

La bataille va se dérouler en trois phases :

¤ la bataille entre les speeders de combat et les TR-TT,

¤ le piégeage à pied du TB-TT,

¤ le retour au Géonosis et l’affrontement des troupes de chocs.

 

Phase 1 :

Les PJs sont à bord d’un speeder de combat Indigo 4, il faudra donc un pilote (pilotage de speeder), un artilleur pour le BLAF monté en tourelle (artillerie blaster) et les autres PJ tireront avec leurs blaster (blaster). Attendez-vous à ce qu’ils soient imaginatifs, même si ceux sont des joueurs débutants : ils utiliseront sûrement leur grenade à tout autres choses que de la lancer (lancer de grenade)…

La première vague d’impériaux sera constituée du tir de barrage de l’artillerie lourde, ainsi le PJ pilote devra exécuter plusieurs jet de pilotage de speeder avant que le BLAF soit à portée de tir des TR-TT et des quelques soldats de choc qui courent à côté.

Dès que les PJs sont à courte portée du premier TR-TT, il en arrivera un de plus tous les deux rounds, avec un en moins tous les cinq rounds (et oui les autres speeders de combat agissent eux aussi !)… une fois que les PJs seront touchés mortellement au niveau du speeder, la phase deux s’enclenchera…

 

Phase 2 :

Dans leur communicateur ils entendront : « Indigo 4 soutenez Indigo 7 dans leur tentative de sabotage du TB-TT, en engageant l’escouade à côté ! Commandement terminé ! »

En effet à côté du TB-TT qui dirige cette vague d’assaut, est postée une escouade de soldats de choc. Les PJs pourront utiliser une passe étroite pour tendre une embuscade aux impériaux après un jet en tactique moyen.

La passe est sur le chemin du TB-TT, elle s’élève à mi « patte » de l’engin. La passe est trop étroite pour qu’ils se déploient de part et d’autre ainsi les soldats de choc sont obligés de passer entre les pattes du TB-TT.

Ils seront rejoint par Indigo 7 qui est équipé d’un lance-projectile dont la tête à l’iradium renforcé peut causé suffisamment de dégâts pour stoppé l’avancée impériale.

Pendant que les PJs attaquent les soldats, indigo 7 installe le pas de tir du lance-projectile. Cela prend trois rounds, mais au moment de tirer les artilleurs rebelles sont tués d’un tir de troupe de choc. C’est aux PJs de prendre le relais (lance projectile), le tir est de difficulté difficile mais c’est un de ces moments où l’utilisation d’un point de Force est utile voire indispensable !

Une fois le tir effectué, réussit ou non, la phase 3 s’enclenche…

 

Phase 3 :

C’est à cet instant que les PJs entendent le signal de Harlok au communicateur. Les PJs auront à fuir devant l’avancée impériale et les quelques troupes de choc qui auront déjà investit la base.

Une escouade de troupe de choc garde l’entrée de la base, si les PJs ont encore une grenade, cela peut régler le problème assez rapidement… sinon ils peuvent faire appel à de l’aide…

Alors qu’ils sont dans le couloir ils sont poursuivis par deux escouade de troupe de choc qui seront accueillis par le canon amovible de Harlok qui est le dernier vaisseau.

 

Les PJs n’auront plus qu’à prendre place à bord et décoller par l’ouverture de la grotte. Si les PJs ont détruit le TB-TT de tête, alors il faudra un jet facile en pilotage de transport spatial pour sortir de la grotte ; sinon un jet en pilotage de transport spatial facile plus la difficulté de l’artilleur principal du TB-TT qui abat les vaisseaux qui sortent de la grotte.

Harlok profitera de la confusion de la bataille pour se faufiler au milieu des vaisseaux rebelles qui pilonnent les deux destroyers stellaires, après le saut en hyperespace (astrogation) c’est l’aventure à bord du Géonosis qui commence…

 

Epilogue :

 

Cette mission peut être la première d’une longue série : les rebelles pensent que c’est le Géonosis qui a emmené les impériaux, les PJs connaissent le traître qui a vendu Doux Foyer mais ne font pas encore le rapprochement avec le second du commandant bothan Bre’Fey, Luke Skywalker aura t il le databloc lui permettant d’avoir son héritage de Ben Kenobi ?,… autant de pistes pour une campagne plus ou moins longue…

 

Que la Force soit avec vous, à tout jamais !

 

Mathieu « Lord Farlander » Cazaux.

 

mathieu.cazaux@laposte.net