La Sc�narioth�que - http://www.scenariotheque.org "Last night a MJ saved my life" (adapté de Indeep) Lundi 17 juin 2019
Présentation :: Rechercher... :: Zone Membres :: Comment contribuer ? :: Liens :: WAP et PDA :: :: English description
Statistiques
Scenarios 2718
Aides de jeu 2876
Programmes 141
Feuilles de perso 800
Nouvelles 189
Jeux425
Entretiens 2
Contributeurs 2077
Critiques 5492
Recherche avec Google
Google

Sur scenariotheque.org
Sur tout le web
Partager cette page
Retrouvez-nous sur

Anamnèse mortelle

Crédits
Prosopee

Attention : les adresses mail ci-dessus sont "antispammées" ; il faut donc remplacer le _AT_ par un @ dans votre fenêtre de mail.
 
Type de document : Scénario
Jeu : Cthulhu 1920
Accèder au fichier : HTML
Entrée : 25.05.2019
Derniére modification : 26.05.2019
Nombre de mots : non précisé
Type d'accés : Accès libre
Résumé :
Ce scénario est destiné à faire jouer et développer un PJ médecin ou psychologue. Il peut convenir toutefois à un PJ détective ou journaliste, mais un PNJ médecin devra l’aider. Le PJ est missionné par l’Armée française pour tenter de lever les traumatismes de guerre de 5 soldats, internés à l’hôpital militaire de l’Ecole Carteret à Reims. Les traumas de ces hommes sont particulièrement étranges et l’Armée a besoin que ces soldats redeviennent lucides, notamment pour retrouver le coupable du meurtre du capitaine Thorez. Le lundi 12 juin 1917, dans la tranchée 4B de la côte 56 (entre Charmes et Mourmelon-le-Grand, vers Châlons-en-Champagne), 6 soldats et 1 capitaine n’ont plus donné de nouvelles pendant 15h. Les Allemands pilonnant sans relâche la zone, aucun messager n’a pu s’y rendre avant le mardi 13 juin, à 9h. Le messager les a alors découverts prostrés dans la tranchée, couverts de sang et de boue, terrifiés. Les corps du capitaine Thorez et du soldat Bernard n’ont pas été retrouvés. Depuis, les soldats, dont le discours est incohérent voire délirant, ont été internés à Reims, dans l’attente d’une enquête. Seul le caporal a eu un discours sensé, et a expliqué que le capitaine a été torturé et tué par les 4 autres poilus. Maintes fois interrogés par les enquêteurs militaires, les 5 soldats n’ont pu cependant retracer le fil des événements, et donner des informations susceptibles d’en savoir davantage sur la mort du capitaine. L’enquête s’est ainsi étirée en vain sur une semaine, jusqu’à ce que le général Vichon décide de fusiller les 4 soldats, et d’épargner le caporal. Son médecin militaire, le docteur Stefen Wilson, l’a toutefois persuadé de recourir à un médecin-psychiatre civil. Le PJ a été mandaté par son supérieur, le docteur Laperrière, de l’hôpital de la Pitié Salpêtrière de Paris, et dispose d’une semaine pour découvrir la vérité, avant que ces hommes ne soient exécutés.

Critiques : Proposez votre critique !
Dernière modification : 03.01.2016 Copyright © La Scénariothèque 1996-2019 (Norjane 5)