La Sc�narioth�que - http://www.scenariotheque.org Jouez plus pour gagner plus avec la Scénariothèque ! Mardi 22 octobre 2019
Présentation :: Rechercher... :: Zone Membres :: Comment contribuer ? :: Liens :: WAP et PDA :: :: English description
Statistiques
Scenarios 2740
Aides de jeu 2893
Programmes 142
Feuilles de perso 807
Nouvelles 188
Jeux430
Entretiens 2
Contributeurs 2104
Critiques 5499
Recherche avec Google
Google

Sur scenariotheque.org
Sur tout le web
Partager cette page
Retrouvez-nous sur

Un été d'Enfer

Crédits
Association ALPHA

Attention : les adresses mail ci-dessus sont "antispammées" ; il faut donc remplacer le _AT_ par un @ dans votre fenêtre de mail.
 
Type de document : Nouvelle
Jeux : Cthulhu 90, Générique contemporain
Accèder au fichier : HTML
Entrée : 20.01.2005
Derniére modification : 21.01.2005
Nombre de mots : 7508
Type d'accés : Accès libre
Résumé :
Medford, en plein été, c'est la canicule. Construite par les colons au cours du dernier siècle, la ville se trouve au coeur d'une cuvette, dans la vallée de la Rogue River. En plein soleil, c'est à dire pendant les mois de juillet et d'août, l'eau de la rivière s'évapore considérablement. Faisant même baisser le niveau de l'eau jusqu'à atteindre et même dépasser le seuil critique de l'eau nécessaire à l'irrigation des cultures de la Vallée. Les nuages formés par l'évaporation de l'eau se retrouvent en grande majorité bloqués. Bloqués par l'absence de vent. En effet la chaîne côtière et les Klamath Falls empêchent les vents de passer par l'Est et par l'Ouest. Le seul passage de vent ne peut se faire que dans le sens Nord-Sud, limitant énormément la ventilation de cette vallée. Quoiqu'il en soit, en plein mois d'août, l'accumulation de ces nuages au-dessus de Medford provoque une chaleur dite tropicale, qui colle à la peau. Une mauvaise chaleur comme aiment à l'appeler les vieux fermiers qui, à l'approche de l'été, se réfugient sous l'auvent de leur véranda en pestant tous les diables contre leurs chemises qui poissent et dégoulinent de sueur. C'est dans ces dispositions atmosphériques que les conditions terrestres se dégradent en suivant le cours de la vague de chaleur. Celle-ci entraîne fatalement une vague de malaise parmi les hommes.

Critiques : Proposez votre critique !
Dernière modification : 03.01.2016 Copyright © La Scénariothèque 1996-2019 (Norjane 5)